Sans doute parce que ça ne doit pas me suffire de déjà raconter ma life à :

 

  • Mes 2 psy une fois par mois
  • Ma mère
  • Ma moitié
  • Mes amies quand je suis d’humeur
  • Ma collègue infertile

 

 

Je pense surtout que ça m’a tellement aidé de lire les blogs d’autres dans le même cas que mon couple que ça m’a donné envie de partager moi aussi.

 

Bon c’est pas aussi prétentieux que ça en à l’air, je dis pas que ce que j’écris aidera d’autres personnes mais si déjà moi ça me permet de pouvoir faire une rétrospective plus tard sur ce par quoi je suis passée…

 

Alors oui j’aurais aussi pu écrire dans un journal et que tout ça reste privé mais finalement je crois que ce qu’il y a de vraiment positif dans les blogs d’infertiles (bah non ce ne sont pas les tests de grossesse, quoi que…) ce sont les échanges avec d’autres, qu’ils passent par les mêmes galères ou pas.

 

 

 

Et puis je trouve que c’était un bon moment pour commencer à écrire, ce moment où j’ai débloqué un truc dans ma tête et où j’ai décidé que j’avais besoin de la médecine pour m’aider un concevoir cet enfant.