Ça y est on ne rigole plus, ce soir je commence ma série de piqûres de Décapeptyl. I'm so excited et en même temps je dois bien avouer que j'ai aussi un peu les jetons. Quel étrange sentiment quand même de hâte (vite, vite, vite faut que le temps passe) mêlé de froussardise à base de : "imagine j'ai continué à ovuler malgré la pilule, parce que j'ai quand même eu des douleurs chelous récemment" ou "hyperstimulation passeras-tu par moi?" ou "y avait écrit risque de cancer sur le papier qu'on a signé au labo non?".

Ah oui parce qu'on a été à notre rendez-vous avec le biologiste qui s'est avéré être UNE biologiste (ouai girl power!! C'est nul mais j'étais bien contente que ce soit une femme, je suis un tout petit peu féministe sur les bords ça doit venir de là). Et tout s'est très bien passé, bien que je sois encore passée pour une neuneu à l'accueil au moment de sortir mes photocopies, j'ai réussi à me planter sur le nombre qu'il fallait, nan vraiment quand il s'agit de PMA, je dois laisser mon cerveau en mode veille parce que je deviens sacrément conne, bref.

Elle nous a tout expliqué, a réussi à rassurer le chéri qui angoisse à ma place depuis 15 jours, et nous a même demandé combien d'embryons on voulait me réimplanter. Bon dans la mesure du possible, je préfère éviter une grossesse gémellaire parce que ça me fait peur les risques, les prématurés, etc... Je ne sais pas pourquoi mais ça ne me fait pas vraiment fantasmer. Alors aujourd'hui je me permets de faire encore ma difficile et de demander à ce qu'un seul soit réimplanter, mais il est bien clair que si ce 1er essai est un échec, il y a de grandes chances pour que j'adopte un discours légèrement différent proche de : "nan mais mettez-en autant que possible maintenant, du moment que je suis enceinte hein!".

Enfin nous n'en sommes encore pas là, en attendant, hier j'ai testé un cours de yoga à côté de chez moi (la morve au nez car la crève ne me lâche pas depuis 6 jours) et je suis déçue mais grave ! Déjà je pensais que la prof serait comme on voit dans les série américaine là, du genre à te foutre des complexes comme ça : http://www.youtube.com/watch?v=PRub-DaWXls mais en fait non, et puis je pensais qu'on ferait des positions pour s'étirer, s'assouplir mais pas trop et je trouve ça super mou. C'est un cours pour les plus de 50 ans je crois, ça swingue pas des masses. Donc je vais essayer de trouver un autre cours sinon je testerai l'accupunture à côté de chez moi aussi. Moi qui me voyait déjà me la péter avec des positions de yoga... Déception!

Ah oui et vous qui m'avez tellement rassuré concernant mes questions sur le dernier post, pourriez-vous répondre à cette nouvelle interrogation : avez-vous eu le droit à un arrêt de travail par le gynéco pour votre ponction? Et après? Parce que j'ai l'impression que c'est pas pour tout le monde pareil encore une fois.

yoga

Sérieux, pour moi le yoga c'est ça! Ça gère quoi!