J-2 avant la prise de sang et c'est l'horreur !

J'avais besoin d'écrire ici car ça ne va pas du tout aussi bien moralement que physiquement. J'essaye de donner le change au boulot mais j'ai l'impression de traîner mon corps. Je maudis notre infertilité qui me transforme en larve en ce moment.

Pourtant, au début des protocoles, qu'est-ce que je peux avoir hâte qu'on me mette 1 (ou 2!) embryons dans le ventre. Mais les derniers jours sont de la torture, j'ai envie de pleurer, de me rouler en boule dans mon lit, tout m'énerve (et m'énerve pas qu'un peu, je peux devenir hystérique pour des trucs de merde hein). Bref, j'attends cette prise de sang comme une délivrance, c'est quand même dingue d'en arriver à de tels états nerveux non? Moi qui était si zen en début de protocole. Mais j'ai l'impression que l'enjeu est tellement énorme (j'attends pas juste les n° du loto quoi!).

Je suis comme ça depuis à peu près 72h. Je galère pour trouver le sommeil, pour me rendormir aussi en plein milieu de la nuit, j'évite de toucher mes seins pour ne pas commencer une psychose genre "j'ai moins mal qu'hier, c'est dead", j'ai l'impression de suinter de la progestérone tellement que je m'en mets dans le dedans, je n'ai donc plus de vie sexuelle non plus. Et rien à voir mais ça fait 3 semaines que ma mère ne me parle plus et ça me perturbe grave aussi. Elle ne sait même pas que j'ai fait un TEC, tout ça parce qu'elle fait du boudin comme une p'tite, déprimant quoi.

Je vois pointer à l'horizon FIV2 et je me demande quand même sérieusement pourquoi certaines gardent leur embryons bien au chaud dans leur utérus alors que le mien les dégage à coup de pompe dans le cul.

Voilà c'était le billet déprimant du moment.