Je ne suis pas médecin, donc je ne me lancerais pas dans le pourquoi du comment on développe ou non un diabète de grossesse. Ce que je sais, c'est que petit 1 : si lors de ton test au glucose (le truc épais et sucré qu'on te fait boire au 6ème mois) tu as un des 3 résultats de prise de sang au-dessus des normales, ton gynéco va gentiment marquer "diabète gestationnel" sur ton dossier. Oui une seule valeur au-dessus, même de pas beaucoup et t'es bonne pour aller voir un(e) nutritionniste. Petit 2 : j'ai développé ce truc, donc je rythme mes repas en conséquence depuis plus de 2 semaines, je peux donc t'expliquer ce que ça a changé. Petit 3 : il n'y a pas que les femmes en surpoids ou celles qui sifflent une bouteille de soda par jour qui en font, tout le monde peut-être concerné.

Alors, en quoi ça consiste? Déjà si comme moi, tu dois surveiller ton diabète pendant pacques, saches que tu vas avoir envie de te pendre : entre les pubs, les recettes hellocoton, les photos d'oeufs sur fb et le repas de famille où tu ne fais QUE regarder le chocolat, c'est une torture. J'imagine que pendant noël, ça doit swinguer aussi!

Ensuite, c'est la méga frustration. Je ne suis pas particulièrement une grande consommatrice de sucres rapides (à part les fruits, les yaourts aux fruits au vrai sucre et les céréales Jordan aux noix hummmmm), mais à partir du moment où on m'a dit "ça, va falloir limiter", la 1ère chose dont j'ai eu envie, c'était un gros Mc Flurry bien sucré! Depuis, je fantasme sur mon lendemain d'accouchement où chéri me ramènera une douzaine de sashimis saumon sauce sucrée (of course) et une grosse glace Mcdo en dessert. Ah oui accessoirement, je prévois de prendre 10kg après mon accouchement étant donné que j'ai aussi envie de Pepito, de quatre-quart, de Kinder, de smoothies, etc...

Bien, pour en revenir à "en quoi ça consiste", ci-dessous le papier (bien usé, bien vieux) que m'a donné la nutritionniste. Les règles sont :

diabete gesta

  • des féculents à chaque repas (dans la quantité indiquée)
  • 2 ou 3 fruits par jour, de préférence en dehors des repas
  • pas d'autres sucres rapides ou alors en remplacement des féculents ou du fruit (
  • 2 collations autorisées dans la journée
  • un taux de glycémie à jeun < à 0,95g/l et 2h après les 3 repas < à 1,20g/l
  • perso, je m'autorise un carré de chocolat noir 80% après dîner et même parfois après déjeuner sans que ça ne change mon taux
  • un conseil : méfies toi des traîtres comme le maïs ou le vinaigre balsamique qui sont très sucrés et privilégies les céréales complètes pour les pâtes, le riz ou le pain, ça fait monter moins vite le taux dans le sang

Pour calculer ta glycémie, tu auras ton petit kit stylet pour piqûre + appareil à mesurer le taux. Et tu devras donc te piquer et marquer les 4 taux par jour sur un carnet à montrer à la nutritionniste. En fonction des résultats de la 1ère semaine, soit elle ne demandera à te revoir que 2 à 3 semaines plus tard, soit tu auras beaucoup trop de taux au-dessus des "normales" et vous rediscuterez du régime et éventuellement elle intégrera des injections d'insulines à tout ça, si le régime est trop dur à suivre pour toi.

Pourquoi je mets "normales" entre guillemets? Parce que ces taux sont bien plus bas que ceux demandés en dehors d'une grossesse. Pourquoi, ça j'en sais rien. En revanche, je connais les conséquences d'un diabète gestationnel non traité : risque de macrosomie c-à-d un bébé au-dessus de 4kg à terme qui pourrait nécessiter une césarienne ou qui pourrait lui disloquer les épaules par voix basse ou encore risque d'hypoglycémie pour lui à la naissance car étant habitué à recevoir beaucoup de sucres, il fabriquera beaucoup trop d'insuline. Bref que des trucs pas drôle, donc il faut mieux éviter de mettre la tête sous le sable.

Si comme moi, tu es passée par la pma, tu peux t'amuser à compter le nombre de piqûres que t'as faite et aussi combien de différentes (sous cutané, intra musculaire, prises de sang, etc...) depuis que t'a envie d'être mère (lol). Moi je rajoute aussi les piqûres de Progesterone Retard que j'ai depuis plus d'un mois: bref les piqûres, c'est la vie!